Au jardin d'enfants

Qu'est-ce qu'une micro-crèche?

C’est un lieu d’apprentissage de la vie en collectivité pour l’enfant avec le souci permanent de respecter son propre rythme. C’est un lieu de communication et d’échanges entre les parents et le personnel d’encadrement sur les enfants. La structure dépend d’un cadre juridique : décret 2007-959 du 9 mai 2007, modifié par le décret 2010-613 du 7 juin 2010.

Quel est le but ?

Plus qu’un lieu de garde, la micro-crèche est une deuxième maison pour l’enfant (ce qui est facilité par le fait qu’elle se situe dans une maison avec jardin).

Le but est de préserver le bien-être des enfants en respectant leurs besoins, leurs rythmes dans une petite structure.

La structure est un intermédiaire entre la crèche collective et l’assistante maternelle. En effet, 10 enfants maximum peuvent y être acceptés avec les qualifications spécifiques du personnel encadrant.

Les parents ont donc un nouveau choix du mode de garde, plus familial tout en respectant la collectivité. Il s'agit d'un nouveau service tant sur l'approche palliative de l'absence des parents que sur l'approche pédagogique. En effet un thème pédagogique y est travaillé en accord avec les services de la PMI. L'enfant est préparé à la socialisation et à son entrée en maternelle.

Un nouveau mode de garde

La micro-crèche est un nouveau mode de garde. En effet à mi chemin entre la structure collective et l'assistante maternelle, il s'agit d'un mode de garde à développer dans les petites communes autour d'agglomérations. A ce jour, aucune structure adaptée au décret de la micro-crèche n'a encore vue le jour dans notre département. La demande de mode de garde est en croissance réelle : notre taux de natalité et l'évolution des naissances au CH d'Arras ont augmenté de 20% en 5 ans dépassant les 2000 naissances sur 2008.

Il s'agit d'ouvrir les possibilités en terme de mode de garde aux parents et surtout à partir de l'arrivée du deuxième enfant. Conjuguer travail et vie de famille est devenu indispensable et rares sont ceux qui peuvent prendre un congé parental et se démunir de revenus, alors que l'arrivée d'enfants au foyer est sources de dépenses importantes.